Hamon 2017

Lisez l’appel du candidat

http://wp.me/p2eaKI-Ia

Une autre vision du budget

  • L’urbanisme à Rueil

    A l’occasion du projet de révision du PLU (Plan Local d’Urbanisme), les élus socialistes souhaitent attirer l’attention sur les orientations actuelles de la majorité municipale en matière...

    En savoir +
  • Les primaires citoyennes, mode d’emploi

    Bureaux de vote pour la primaire de la Gauche | Rueil-Malmaison Si vous votez habituellement pour les élections républicaines à : Ecole Tuck-Stell          bureaux n°9, 10, 11,...

    En savoir +

Les présidentielles et l’urbanisme à Rueil

La campagne présidentielle a mis longtemps a démarrer. Les propositions des candidats ont été relayés au second plan par les interminables rebondissements des affaires Fillon. Heureusement, le débat de lundi dernier a donné un nouveau départ à la campagne. C’est dans ce contexte qu’il faut relever l’esprit positif qui règne chez nos adhérents et sympathisants. Grâce à eux, de nombreuses actions ont été possible sur la ville de Rueil, et nous comptons continuer ainsi, voir plus si certains d’entre vous souhaitent nous apporter leur soutien.

L’équipe de militants actifs à Rueil est composée de quelques adhérents PS fidèles et de renforts venus des rangs des écologistes locaux, ou de personnes qui se sont inscrites sur internet pour participer à la campagne de Benoit Hamon à Rueil. Cette équipe ne demande qu’à être renforcée, contactez-nous (Jean-Marc Cahu : jm.ponch@laposte.net) quel que soit le rôle que vous souhaitez jouer dans la campagne ou les actions sur le terrain.

Le 6 avril, nous organisons une réunion publique avec Alexis Bachelay et un représentant EELV

Merci de réserver votre soirée du jeudi 6 avril pour participer à la réunion publique que nous organisons à la salle de l’Atrium. A 20h 30, en présence d’Alexis Bachelay, député, ancien porte-parole de Benoît Hamon. Et avec la participation d’EELV et des sections PS de Garches, Saint-Cloud et Suresnes. Nous aborderons le thème essentiel de la transition écologique, une bonne occasion de présenter le programme de Benoît Hamon en la matière.

 

La campagne présidentielle n’éclipse pas la vie politique locale, de nombreuses problématiques liées à l’urbanisme surgissent avec le nouveau projet de PLU (Plan Local d’Urbanisme). Nous vous invitons à vous pencher sur l’article que Roland, Martine et Jacob ont réalisé pour attirer à nouveau votre attention sur les orientations de Patrick Ollier en matière d’urbanisme ( http://k6.re/i42nv ).

“Les orientations de ce PLU sont à la fois inappropriées, injustes et dangereuses”

Le Maire est confronté à une pression croissante de l’Etat pour accroitre les constructions de logements à Rueil. Il le vit mal et veut contourner ces instructions – il ne s’en cache pas -, au risque de se faire retoquer son projet de PLU par le préfet. Surtout, les orientations de ce PLU sont à la fois inappropriées, injustes et dangereuses.

Elles sont inappropriées, car elles créent deux Rueil : l’un est aéré, privilégié, et en même temps peu accessible aux transports en commun2 ; l’autre est dense, accueille des activités tertiaires et des gares (une pour l’instant), mais son cadre de vie est médiocre, du fait de sa compacité : immeubles hauts, espaces verts réduits…

Elles sont injustes car elles vont à l’encontre de la mixité sociale. Les classes populaires et même moyennes sont ainsi cantonnées dans un petit périmètre de la ville (Rueil-sur-Seine, Colmar-Paul Doumer, bientôt Arsenal) Si elles sont plutôt plus proches des gares, elles le sont aussi des congestions de circulation, du bruit et de la pollution en général.

Et elles sont dangereuses. Certes du fait du risque de clash avec l’Etat. Mais surtout car l’Ecoquartier de l’Arsenal constitue un énorme pari. Sur la santé du marché immobilier en général, et jusqu’ici ça va convenablement de ce point de vue. Et sur l’arrivée de la gare du métro Grand Paris à la date prévue (2025), et là c’est beaucoup, beaucoup moins bon. Que l’un ou l’autre risque se concrétise, a fortiori les deux, et une catastrophe pour les finances de la ville nous guette. De grande ampleur.

Amitiés à tous,

Jean-Marc Cahu (coordinateur de la campagne sur notre circonscription)

Jacob Pinto (secrétaire de section et élu municipal)