Parti socialiste de Rueil-Malmaison

Construire l’Alternative

Déconfinement ?

Après 3 mois de confinement plus ou moins sévère, nous revenons à « la vie normale ». Certes on nous explique partout que le virus circule encore et qu’une nouvelle vague de contaminations reste possible. On sait que l’épidémie est encore à son maximum dans des pays comme l’Inde, le Pakistan ou certains pays d’Amérique Latine. Il est probable qu’en Europe où le pic de l’épidémie est derrière nous, des foyers de contamination feront encore leur apparition, comme le montrent des exemples actuels. Souhaitons qu’avec le temps le traitement du (ou de la !) COVID 19, progresse et réduise les conséquences de la maladie. On a beaucoup dit que la grippe Asiatique à la fin des années 50 et la grippe de Hong Kong en 1969 ont fait énormément de victimes, peut être autant que le Coronavirus actuel. Deux phénomènes ont sans doute contribué ces derniers mois à créer une véritable panique, sans commune mesure avec les craintes provoquées par la grippe Asiatique ou par la grippe de Hong Kong : le refus accentué du risque par nos concitoyens (l’objectif du risque zéro), l’extrême gravité de certaines formes de la maladie ; la difficulté parfois à bien récupérer.

Nous avons maintenant en face de nous de graves difficultés économiques. Comment y faire face, quelle sera la durée de la crise ? Faudra-t-il des mois où des années pour en sortir ? Nul ne le sait.

Sans vouloir excessivement polémiquer, je remarquerai que si le gouvernement selon certains a à peu près correctement géré la crise (on ne tire pas sur une ambulance donc on ne reviendra pas sur le problème des masques, inutiles en mars, indispensables en mai, ni sur les divagations autour des tests), on peut s’étonner de l’indécision face au retour à l’école où au retour au travail

Notre dernière priorité avant des vacances qui auront peut être une tonalité étrange pour certains : les municipales. Une semaine nous sépare du deuxième tour. Nous faisons tous pour que notre liste Renouveau obtienne un maximum de sièges. Venez nous soutenir sur les marchés ce Samedi et ce Dimanche et allez voter le 28 juin.

Jean-Pierre Favennec – Secrétaire de section

Bienvenue sur le site de la section de Rueil-Malmaison du Parti Socialiste

Le Parti Socialiste à Rueil a longtemps été la principale force d’opposition à la droite au pouvoir et reste une force démocratique importante.

Notre section existe depuis de très nombreuses années et participe au débat sur la ville

Depuis 1983, l’opposition est présente au Conseil Municipal et les représentants du Parti Socialiste dans ce conseil, ont toujours proposé des solutions pour défendre les plus démunis, s’opposer à une densification excessive, protéger l’environnement, s’opposer il y a quelques années aux emprunts toxiques contractés par la ville et qui ont coûté des sommes importantes aux Rueillois lorsqu’il a fallu s’en débarrasser d’urgence

Rejoignez-nous pour participer au développement d’une cité plus citoyenne, plus écologique et plus solidaire

A très bientôt


Téléchargez ENSEMBLE n°156, Avril 2020, et retrouvez ses articles dans notre rubrique Opinions Libres

Tribune de Rueil-Info- juin/été 2020

L’après-covid

Ce qui nous attend, selon les prévisions des économistes, c’est une récession économique d’une rare ampleur. Comment y faire face au niveau municipal ?

Remédier

Il s’agit d’apporter de l’aide aux plus atteints par la crise. En impliquant les bailleurs sociaux, la Ville peut mettre en œuvre des mesures visant à alléger la dépense locative de foyers particulièrement touchés par la récession en prenant en charge tout ou partie du loyer dû pendant le confinement. On évitera l’expulsion ou le surendettement préjudiciables non seulement aux ménages mais aussi à la communauté toute entière.

D’autres mesures doivent compléter ces dispositifs : profiter des garanties financières apportées par la Ville aux promoteurs de logements sociaux pour exiger davantage de PLAI (logements très sociaux) dans les nouvelles constructions- accélérer la mise en place d’un foyer de Jeunes en difficultés accompagnés par les Services sociaux, car les demandes ne cessent de croître- prévoir des aides spécifiques pour prévenir les faillites de PME.

Enfin le confinement a permis de souligner l’importance d’un espace public accueillant, davantage dédié aux piétons et sécurisé humainement plutôt que par des caméras.

Activer, encourager les initiatives

La reprise économique doit prendre un nouveau visage. Dans ce domaine aussi les initiatives municipales ont toute leur place : favoriser de nouvelles activités respectueuses de l’environnement et renforcer la création d’emplois en s’appuyant sur l’économie sociale et solidaire- proposer aux jeunes créateurs d’entreprise des pépinières leur offrant une perspective de développement-dans le domaine de la santé, programmer un Centre de Santé qui actuellement fait gravement défaut à notre ville.

Renouveler l’offre culturelle

Si Rueil est bien dotée sur le plan culturel, néanmoins on attend un certain infléchissement de la politique culturelle. Une partie de la programmation mériterait d’être modernisée et mieux adaptée à un plus large public, en particulier jeune, soucieux d’être instruit autant que diverti :

La réflexion doit porter sur des spectacles dédiés, des spectacles de rue, également sur la destination culturelle de la Halle de l’OTAN au quartier de l’Arsenal.

L’impérieuse nécessité d’une politique dynamique et renouvelée s’impose plus que jamais.


Derniers articles

Agenda

Pas d'évènements prévus pour le moment.