Parti socialiste
Rueil-Malmaison

  1. Accueil /
  2. Actualité /
  3. Une facheuse coïncidence

Une facheuse coïncidence

La majeure partie de nos concitoyens ont reçu dans leur boîte aux lettres une belle brochure de 24 pages en papier glacé intitulée "Bilan mi-mandat". L'un de ses chapitres titre fièrement sur la maîtrise des finances de la Ville.

Exactement au même moment, les magistrats de la chambre régionale des comptes rendaient leur rapport sur l'exercice par la Ville de ses compétences scolaire et périscolaire. Et ils s'étendent largement sur la situation financière de la commune. Voici la première phrase qui lui est consacrée : "La commune de Rueil-Malmaison est dans une situation financière dégradée, marquée par une capacité d'auto-financement nette négative et un encours de dette élevé." Plus loin est évoqué un défaut de solvabilité. Et, détail piquant, le même rapport constate que le surcoût généré par les nouveaux rythmes scolaires - un poids supplémentaire, se plaignait il y a peu la Ville - a été supporté principalement par les familles, surtout celles de revenu moyen, situées en tranches 3 et 4. La maîtrise des finances de la Ville échapperait-elle de plus en plus à Patrick Ollier et à son équipe? Poser la question, c'est y répondre.

Pour en revenir à la brochure, à caractère marqué de propagande, c'est le budget communication de la Ville qui l'a financée. L'opposition n'a pas été consultée sur son bien-fondée, ni même informée de cette initiative. Encore moins invitée à y exprimer son point de vue. La photo de M. le Maire ne figure que deux fois sur les 24 pages... mais cette apparente sobriété est largement compensée par sa très large diffusion sur les panneaux d'affichages à l'occasion de sa curieuse initiative sur Facebook.

Parti socialiste de Rueil Malmaison Politique image

Vous partagez notre avis? Vous êtes en désaccord? Vous avez des remarques ou des questions?

Dites le nous :

Je réagis