D’abord les régionales, puis les présidentielles!

PARIS, 16 jan 2010 (AFP) – Au zénith dans les sondages, Martine Aubry se refuse cependant à parler de course à l’Eiysée un an avant une primaire qui doit départager les candidats socialistes, alors que des ténors comme François Hollande sont désormais sur les rangs,

“J’ai dit qu’il fallait laisser du temps au temps”, a répondu vendredi à Lille la première secrétaire du PS, pressée par les journalistes à déclarer ses intentions.

“l’année 2010 pour le parti socialiste, c’est l’année du projet” insiste-t-elle.

“Ensuite en 2011, on devra se poser les questions de la candidature aux primaires” et “ce n’est qu’à ce moment là que je me poserai la question” pour “savoir qui est le ou la mieux placée pour défendre ce que nous voulons”. “Je répondrai ça tous les jours, toutes les minutes, toute l’année!”, s’amuse-t-elle.

La maire de Lille veut garder la tête froide alors qu’elle surfe sur les sondages: deuxième personnalité d’avenir préférée des Français après Dominique Strauss-Kahn (Sofres), elle est considérée comme la meilleure opposante à Nicolas Sarkozy (Politoscope Opiniollway) et 47% des Français (+ 6 points) approuvent SOIlaction (palmarès d’Opinionway).

Un éventuel triomphe PS aux élections régionales de mars -elle table sur un grand chelern- renforcerait sa position de présidentiable.

“La méthode Aubry réussit: mal accueillie au départ à Lille elle a imposé avec calme son style, et a fait de même à la tête du PS”, affirme un haut responsable, qui lui voit plusieurs atouts pour 2012: légitimité d’une ancienne ministre à la fibre sociale capable d’affronter la droite, expérience locale, capacité de rassembler le PS.

Il lui reste toutefois à tempérer les initiatives personnelles des ténors du PS comme

Vincent Peillon, dont le faux bond jeudi à une émission de France 2 a déclenché une

crise avec la chaîne publique.

“A la primaire PS il n’y aura pas un match Strauss-Kahn contre Aubry”, c’est celui des

deux qui a le plus de chance de gagner se présentera, assure Claude Bartolone,

proche de la première secrétaire.

Selon lui, leur popularité “montrent que désormais aux yeux des Français une victoire

socialiste en 2012 est possible”, ce qui réduit les chances des postulants

quadragénaires ou jeunes “quinquas” – Manuel Valls, Pierre Moscovici – qui viseraient

plutôt 2017.

Candidat déclaré, Pierre Moscoviei se demande s’il ya une “Martine-mania”: “Je n’ai

jamais cru à la fable d’une Martine Aubry prenant le Parti à reculons, se dévouant à la

cause, sans volonté ni intention ou ambition personnelle”, écrit-il sur son blog. “Sa

popularité croît, parce qu’on la crédite d’abnégation et de bonne volonté: elle sera

indexée sur nos résultats électoraux et sur notre capacité à élaborer des propositions”,

Le député du Doubs s’attend à une “véritable confrontation” à la primaire PS dont la

date n’a pas encore été fixée.

Celui qui fut l’un des lieutenants de DSK a appelé ce dernier à clarifier ses intentions

vers “fin 2010” pour éviter de rééditer ce “qui s’est passé avec Jacques Delors: un

suspense maintenu trop longtemps qui, à la fin, affaiblit le parti”.

De son côté, l’ex-premier secrétaire, Hollande, se prépare pour la primaire en

multipliant les apparitions médiatiques et les débats publics pour combler son retard

dans l’opinion.

En baisse dans les sondages, la candidate à la présidentielle de 2007 Ségolène Royal

pourrait tabler sur son score aux régionales en Poitou..Charentes pour rebondir.

Quant à Laurent Fabius, il semble s’être mis pour l’heure à l’écart. L’ancien Premier

ministre voyait récemment en Strauss-Kahn et Aubry deux “bons” candidats.

Ecrit par

2 Comments to “D’abord les régionales, puis les présidentielles!”

  1. Grossin Cyril dit :

    Je suis convaincus que Martine Aubry et DSK sont de bons candidats mais deux questions se posent: DSK est il vraiment assez motivé pour revenir s’occuper de faire une campagne politique en France
    au regard de
    son mandat actuel? et pourquoi Martine Aubry et le PS ne se prononce t ils pas plus “précisement” sur la politique de M. Sarkozy?

    A mon avis il ne suffit pas de déclarer etre scandalisé par la politique de N. Sarkozy et pratiquer la methode de la chaise vide.

    Il nous faut nous prononcer sur chaque sujet entamé par le gouvernement et détailler ce que nous gardons et ce que nous rejetons. Nous devons toujours prendre part au vote et le faire savoir.
    Nous serions plus sur de gagner la présidentielle.

  2. pauli dit :

    huchon a été condamné pour avoir payé son épouse avec nos impôts pourquoi le soutenez vous ?