Position du groupe d’opposition « Ensemble, changeons Rueil » sur le terrain SANOFI

Cette révision du PLU permettra la construction de logements dans un secteur de la ville qui en comporte peu, en particulier des logements sociaux ; ce qui correspond bien au souhait de notre groupe, mais que la Municipalité tarde à appliquer. En effet, différents types de logements dans tous les quartiers de la ville sont nécessaires pour assurer une réelle mixité sociale sur l’ensemble du territoire. Le changement d’affectation de l’USP24- terrain Sanofi, pour accepter des logements était d’ailleurs une demande de notre groupe lors de la révision du PLU en 2011.

 

Le Contrat de Développement Territorial dans le cadre de la loi sur le Grand Paris et le Programme Local de l’Habitat en cours de préparation par la Municipalité et la Communauté d’Agglomération du Mont-Valérien, comportent un objectif chiffré d’augmentation de production de logements variés que la Ville sera obligée de suivre, comme toutes les villes de la Région Parisienne. Il est donc indispensable d’étudier les transformations de secteurs de bureaux, en secteurs d’habitations.

Face à ces objectifs, l’hostilité des riverains, remarquée pendant la réunion d’information du 7-09-2012, pose la question récurrente du « vivre ensemble ». L’évolution est une étape normale pour une ville, pour un quartier; un dialogue constructif doit se poursuivre pour permettre de faire avancer le projet.

 

– Ce projet comporte 30% de Logements Sociaux, conformément aux engagements de la Municipalité. Mais nous regrettons qu’il privilégie la gamme supérieure des Logements Sociaux, les « PLS », alors que la Ville connait un net déficit des 2 autres gammes de Logements Sociaux, bien plus accessibles aux budgets modestes, les PLAI et PLUS. La Ville sera dans l’obligation de corriger ce déséquilibre dans le cadre du PLH. Il est donc dans l’intérêt de tous de répartir les différents types de logements dans TOUS les quartiers. La Direction du Logement de la Préfecture du 92 elle-même, recommande de porter une attention particulière à la lutte contre la multiplication des espaces dédiés à des catégories socio-économiques.

Par ailleurs sur le projet, nous remarquons que le bâtiment réservé au Logement Social est clos et que ses occupants ne pourront pas utiliser les espaces de circulation et les espaces verts du reste de la résidence ; encore un frein à la mixité recherchée.

 

Quelques remarques :

– Une enquête environnementale nous semble indispensable sur cet ancien site industriel, ainsi qu’une étude attentive des sols sur cette ancienne carrière.

-Un contrôle sévère sur les contraintes et nuisances de chantier sera nécessaire pendant les travaux.

– Il faudra anticiper les nouveaux besoins en services publics qui seront créés par l’augmentation de population dans ce quartier (transports, écoles, crèches, commerces, aménagements de voiries …), et communiquer dessus.

– Dans le projet architectural proposé, nous apprécions le choix d’immeubles au lieu de maisons.  Compte-tenu des règles du PLU pour ce secteur, il y aura moins d’emprises au sol, moins de hauteur de construction (7m de hauteur au lieu de 10m autorisés pour des maisons en zone Uec), plus de zones de circulation commune, d’espaces verts et boisés conservés et ajoutés. Le style du quartier semble respecté, il y a déjà des constructions très récentes dans les environs.

– Les nouvelles exigences de qualité du bâti, et d’efficacité énergétique figurent dans le projet.

– Les zones d’accès et de stationnement des véhicules sont bien réparties pour limiter les nuisances.

 

Bertrand Rocheron, Rodolphe Bas, Martine Jambon, Emanuel Bertrand, Cécile Alavoine, Marc Becquey

Ecrit par

1 Comments to “Position du groupe d’opposition « Ensemble, changeons Rueil » sur le terrain SANOFI”

  1. crozel dit :

    Compte tenu de la saturation de la circulation auto aux heures de pointe, ne faudrait-il pas simplement supprimer ce projer immobilier ?
    L’Av de Versailles est un déversoir de véhicules venant de départements 78 et autres, qui traversent le bois de St Cucupha avec son lot de nuisances et le bouchon habituel ne fera que s’agraver.Tout est congestionné pour traverser Rueil vers le RER. Vous devez stoper cette connurbation “à la Japonaise”.
    Aucun transport collectif n’existe de ce quartier vers le RER.
    Il y a saturation de places en secondaire pour les lycées…
    Devant ces arguments, Vous en faut-il encore ?
    Riverains de l’av de Versailles Rés. du bois de St Père à Rueil Malmaison

Répondre

Message

*