Votation citoyenne sur l’avenir de La Poste : résultats à Rueil-Malmaison

Le gouvernement s’apprête à transformer La Poste en société anonyme, prélude à la privatisation. Malgré les dénégations des uns et des autres, on peut en effet se souvenir de la promesse non tenue concernant la privatisation d’EDF. Quant à l’engagement de ne pas toucher au statut de fonctionnaire du personnel, ce mensonge ne résiste pas à l’analyse lorsqu’on sait que plus aucun concours n’est organisé depuis bien longtemps et qu’il reste moins d’un tiers de fonctionnaire à La Poste, qui disparaissent au fil du temps et des départs à la retraite.

Malgré une demande massive pour qu’un référendum soit organisé avant toute décision, le gouvernement fait la sourde oreille. Nous entendons démontrer que la population est attachée à l’une des dernières entreprises qui assurent des missions de service public et participent à l’aménagement du territoire.

Le 3 octobre 2009, de nombreux citoyens ont participé à la votation dont 1 301 à Rueil-Malmaison et, parmi eux, nombreux ont démontré leur attachement au service public.


Les résultats :
Bulletins nuls 4

Exprimés 1 297

Oui (pour le projet) 74

Non 1 223

Parallèlement au scrutin, les militants de partis de gauche et de syndicats distribuaient un tract explicatif sur les tenants et aboutissements du projet du gouvernement et incitaient à participer à la votation. Les passants ont exprimé majoritairement leur soutien à notre combat.


Un incident pendant le scrutin, le passage de Monsieur le Maire de Rueil-Malmaison qui a estimé « scandaleux de distribuer un tract aussi mensonger… ».


Il nous reste à connaître les résultats nationaux et à poursuivre le combat contre ce projet du gouvernement.

Ecrit par