L’espoir à gauche

Après l’élection de François Hollande, extrêmement méritée au terme d’une campagne exemplaire, les législatives sont pour nous un grand succès. Le Président et le Gouvernement disposent d’une majorité qui leur permet de mettre en œuvre les 60 propositions du candidat. La tâche est  rude : il faut relancer la croissance tout en réduisant les déficits, redonner du pouvoir d’achat tout en stimulant la productivité des entreprises, rétablir justice et équité alors que les moyens des ministères régaliens sont limités.

 

Mais le changement d’atmosphère depuis le 6 Mai est évident. A l’agitation permanente, à l’agression systématique des minorités, à la toute puissance de l’ancien Président succède une gouvernance apaisée et déterminée soucieuse de justice, d’efficacité et de progrès.

 

A Rueil nous devons nous féliciter des résultats de Bertrand Rocheron et Christiane Soustre. Au second tour ils recueillent 37 % des voix sur la circonscription et plus de 40 % à Rueil. C’est un net succès et une progression très sensible par rapport aux précédents scrutins. Le maire, candidat sortant et finalement réélu, est victime de l’usure du pouvoir et d’un très mauvais bilan en tant que maire et que député.

Ce bon résultat a été obtenu grâce au dynamisme et à l’efficacité de Bertrand Rocheron et de Christiane Soustre,  grâce à l’investissement sans précédent de nombreux camarades. Ce résultat doit être conforté. Un changement de majorité à Rueil n’est plus utopique. Nous devons y travailler.

Jean-Pierre Favennec

Secrétaire de Section

Ecrit par

Aucun commentaire encore.

Répondre

Message

*